Suivez-nous facebooktwitterrss

L'APGL demandera l'adhésion à l'UNAF et aux UDAFs

Le Conseil d'Administration de l'APGL a décidé de demander l'adhésion de l'APGL à l'UNAF et, pour certaines antennes régionales, aux UDAFs.

Les familles homoparentales seront enfin représentées à l'UNAF
Les familles homoparentales seront enfin représentées à l'UNAF

 Le Conseil d'Administration de l'APGL a décidé de demander l'adhésion de l'APGL à l'UNAF et, pour certaines antennes régionales, aux UDAFs.

Le Conseil d’Administration de l'APGL s’est réuni dimanche 20 octobre 2013. Il a voté à l’unanimité, en faveur de la demande d’adhésion de l’APGL, comme organisation nationale, à l’UNAF, et pour les antennes régionales qui le pourront, aux UDAFs de leurs départements. Cette décision est rendue possible grâce à un amendement déposé par madame Marie-George Buffet, accepté par le gouvernent et voté par les parlementaires, dans le cadre de la loi portant ouverture du mariage pour tous.

Jusqu’à présent, l’UNAF et l’UDAF de Paris avaient opposé une fin de non-recevoir aux demandes d’adhésion de notre association, en invoquant des arguties juridiques… dissimulant mal l'homophobie et la discrimination à l’égard des familles homoparentales. L’amendement en question a mis à bas le recours à ces arguties…

L'UNAF est la seule organisation habilitée à représenter les familles et leurs associations auprès des pouvoirs publics

L’UNAF et ses organisations départementales, les UDAFs, ont été créées dans la foulée des lois sociales votées au lendemain de la Libération, devenant la seule organisation habilitée à représenter les familles et leurs associations auprès des pouvoirs publics. Dotée d’un budget conséquent, alimenté principalement par les cotisations « famille », l’UNAF a des fonctions « larges » dont celles de représentation dans quasiment toutes les instances ou organismes concernés par la famille ou par les politiques destinées aux familles et aux enfants (CNAF, la sécurité sociale, Conseil Supérieur de l’Adoption…) 

Les UDAFs remplissent les mêmes fonctions au niveau des départements, et leurs représentants siègent notamment au conseil des familles qui auprès du Conseil Général, donne son avis sur les dossiers d’adoption des pupilles de l’état. C’est donc une décision importante pour l’APGL et pour ses adhérents. Elle devrait nous permettre de porter nos voix et nos revendications là où jusqu’à présent nous étions persona non grata. Mais gare ! Nous ne serons pas nécessairement les bienvenus pour les représentants des associations qui ont passé leur hiver 2013 à manifester contre le projet de loi et contre nos familles. Nous ne sommes pas seuls cependant, et nous pourrons compter sur nos alliés comme le CNAFAL.

Une décision importante pour l’APGL et pour ses adhérents qui devrait nous permettre de porter nos voix et nos revendications là où jusqu’à présent nous étions persona non grata

Afin de permettre l'intégration aux UDAFs, le CA a également validé la création de représentations départementales de l'APGL en créant des Sections Départementales au sein de notre association.

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.