Suivez-nous facebooktwitterrss

Well well well, la revue de la rentrée !

L’APGL félicite la création de cette toute nouvelle revue lesbienne dans le paysage bien maigre des médias LGBT, et lui souhaite du succès.

Well well well
Well well well

L’APGL félicite la création de cette toute nouvelle revue lesbienne dans le paysage bien maigre des médias LGBT, et lui souhaite du succès.

Financé par 427 contributeurs/trices par le biais d’une collecte sur internet, qui a permis de rassembler pas moins de 17 366 euros, la nouvelle revue lesbienne peut enfin sortir.

Well well well c’est quoi ?
Elle doit son nom à l’une des chansons du groupe Le Tigre, à qui elle rend ainsi hommage.
Well well well est un semestriel qui prendra la forme d’un beau livre, appelé "Mook" (mi-magazine, mi-book), et se présente comme : « la revue pour toutes les lesbiennes ».

C’est qui ?
Une équipe de journalistes, photographes, graphistes et dessinatrices, bénévoles. Les bénéfices serviront à l’impression des prochains numéros.

Qu’y trouvera-t’on ? 
Interviewée par le Mouv’, Marie Kirschen, rédactrice en cheffe, nous en dit un peu sur son contenu : de la culture, des sujets de société, de la politique, de l’histoire, du sport… Avec des reportages, des témoignages, des récits, des dessins et également de belles photos.

Et dans le premier numéro ?
128 pages (au prix de 15 euros) où l’on pourra découvrir un dossier sur le "mariage pour tous", un texte inédit de Virginie Despentes, des interviews (entre autres : de la réalisatrice Céline Sciamma, de la photographe militante Zanele Muholi), une enquête sur la vie des femmes homos dans les années 60, des témoignages de femmes trans et lesbiennes, un portefolio sur les Riot Grrrls, une infographie sur la biphobie, un reportage photo sur des équipes de foot féminines, et bien d’autres surprises !

« C’est quand même fou qu’en 2014, alors que le débat sur la PMA fait rage, on entende aussi peu les femmes homos. »

Comme le souligne l’une des participantes à la collecte « Du fond, du contenu, du beau, de la qualité... exactement ce qui manquait, la présentation donne envie, vivement !!! »

En effet, comme la rédactrice en cheffe l’explique au média militant l’EmiliE, c’est suite à la disparition des derniers rares médias lesbiens que le projet d’une nouvelle revue, et de qualité, a émergé : 

« La démarche est aussi politique dans le sens où il s’agit de combler un manque et de visibiliser les lesbiennes. Aujourd’hui encore, on vit dans une société où les représentations des lesbiennes sont quasi inexistantes, que ce soit dans les médias, les films, les livres… Si vous êtes une jeune femme qui se découvre lesbienne dans ce contexte, vous pouvez vous sentir très seule ! Créer un nouveau média participe à la visibilisation des femmes homos. »

Sortie prévue le 12 septembre !

Où la trouver ?
En librairie, sur le site et là : 

Le lancement se fera autour de deux évènements :

- Une soirée festive le vendredi 12 septembre à la Maison Bistrot (65 bd de la Villette, Paris 10ème) à partir de 19h. Au programme, de la musique et des animations : sketch de Shirley Souagnon, concert de Helluvah, Dj, expo de photo et dessins, sérigraphie, Blind test, photobooth. Plus d’info sur l'évènement Facebook.

- Une soirée de lancement en librairie le mercredi 17 septembre à 19h chez Violette and Co (102 rue de Charonne, Paris 11ème).

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.