Suivez-nous facebooktwitterrss

Retraites

Communiqué - Majoration des pensions de retraite pour les parents : Le CNAFAL et l’APGL invitent le Parlement à inclure les parents sociaux

Communiqué - Majoration des pensions de retraite pour les parents : Le CNAFAL et l’APGL invitent le Parlement à inclure les parents sociaux

L'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) et le Conseil National des Associations Familiales Laïques (CNAFAL) souhaitent que la majoration de la pension de retraite englobe la totalité des parents élevant un ou plusieurs enfants, cela pour correspondre aux réalités familiales d’aujourd’hui et de demain : familles recomposées, homoparentales, coparentales.

Le projet actuel de réforme des retraites prévoit que les parents pourront partager le montant de pension supplémentaire ou désigner celui qui le percevra. Toutefois, si aucune option n'est choisie par les parents, la proposition actuelle prévoit que l’intégralité de la somme soit automatiquement attribuée à la mère.

Les parents non légaux, dits sociaux, contribuent à l’éducation de l’enfant, à son bien-être matériel, lui apportent amour et protection. Ils prennent sur leurs congés pour assurer la garde de l’enfant lorsque ce dernier est malade. Ils ont des carrières professionnelles altérées par des devoirs moraux d’éducation vis-à-vis de l’enfant qu’ils s’imposent. Il convient qu’ils puissent bénéficier de la majoration de 5%, proposée par le gouvernement, quel que soit le schéma parental.

Cette revendication pour les droits sociaux des parents sociaux des familles homoparentales s’inscrit dans la défense des intérêts matériels et moraux des familles homoparentales portée par l’APGL. Plus largement, une telle mesure que le CNAFAL et l’APGL proposent permettrait aux beaux-parents, dans le cadre des familles hétéroparentales recomposées, d’être pleinement reconnus pour leur fonction parentale, mettant cette loi en phase avec l’évolution des familles.