Suivez-nous facebooktwitterrss

Actualité

Après l'Union départementale des associations familiales (UDAF) des Bouches-du-Rhône, de Loire Atlantique, de l'Hérault et de Gironde, celle de Paris accueille en son sein l'APGL.


Brune, Pablo et Pierrot, vivent en France et ont été élevés par deux mamans. Ils ont réalisé, Alberomio (Mon arbre), un webdocumentaire gratuite et disponible en ligne, racontant leur famille, point de départ menant aux questions d'identité et de liberté de choix. Ils livrent des vidéos, des textes, des référénces bibliographique et encouragent les visiteurs à raconter leur histoire.

Ils aimeraient que cette oeuvre soit accessible au plus grand nombre. Ils ont donc lancé un appel à finacement pour le faire traduire et sous-titrer. Vous pouvez les aider en participant à la traduction en français ou au financement.

Cette oeuvre comme beaucoup d'autres alimente les rélflexions positivement et fait progresser les représentations des nouveaux modèles de famille.
L'APGL soutient se projet et vous invite à plonger dans l'histoire de cette famille moderne.

Aleromio Captrure


Deux adhérent de l'APGL de confession protestante nous ont livré leur joie de pouvoir recevoir la bénédiction de leur pasteur le jour de leur mariage civil. Il nous raconte :

"Nous avons appris hier soir que le conseil presbytéral avait donné son aval, après quelques rebondissements. Nous allons donc pouvoir recevoir une bénédiction par le pasteur le jour de notre mariage.
Chez les protestants le mariage n'est pas un sacrement, il n'y a donc pas de "mariage religieux". En revanche, le mariage peut faire l'objet d'une bénédiction par le pasteur, ce qui entraîne sa reconnaissance par l'Eglise et son inscription sur les registres de la paroisse. Mais ce qui est surtout important, c'est que notre traitement sera identique à celui des couple hétéros !"

Et l'un des deux futurs mariés d'ajouter : "Un mariage religieux entre hommes, qui l'eut crû possible en France il y a encore quelques années !!"

L'APGL salue cette initiative et souhaite un grand bonheur aux futurs mariés.


Après l'Union départementale des associations familiales (UDAF) des Bouches-du-Rhône, de Loire Atlantique et de l'Hérault, celle de Gironde accueille en son sein l'APGL.


Après l'Union départementale des associations familiales (UDAF) des Bouches-du-Rhône, celle de l'Hérault accueille en son sein l'APGL. Ainsi, le Conseil d'administration de l'UDAF de l'Hérault a voté unanimement en faveur de l'agrément de la section héraultaise de l'APGL comme membre actif, le lundi 14 septembre 2015.

Lors d'une rencontre préliminaire avec M. Claude Rico, président de l'UDAF, et de la commission d'agrément, l'APGL a réaffirmé qu'elle souhaitait rejoindre le mouvement familial pour travailler avec toutes ses composantes, et au service de toutes les familles. Cet adhésion permet maintenant à l'APGL, au travers de sa section départementale, d'oeuvrer pour la défenses des intérêts moraux et matériels des familles homoparentales, mais aussi de toutes les familles sur le territoire héraultais. Pour preuve que cette adhésion est opérationnelle, la présidente de la section départementale a été invitée à participer à la réunion des présidents d'associations familiales membres de l'UDAF du mois d'octobre et la section a été sollicitée pour une opération coordonnée par l'UDAF sur les polluants de l'air d'intérieur.


Culture

 

Chère Apégélienne, cher Apélégien,

 

L'APGL a été sollicité pour soutenir Yagg, le média LGBT qui était adossé à Têtu Magazine. Notre association n'a pas pour vocation à interférer avec les affaires commerciales des entreprises, mais a pour philosophie de soutenir toutes les actions qui contribuent à lutter contre l'homophobie, à soutenir l'avancée des droits des personnes homosexuelles pour plus d'égalité, et en particulier sur le sujet de l'homoparentalité. Yagg est sans nul doute l'un des médias qui a œuvré dans ce sens ces dernières années, mais connaît actuellement de sérieuses difficultés. Nous pensons que Yagg peut continuer à œuvrer dans ce sens si nous apportons notre soutien à ce média.

 

Apégéliennement vôtre,
Le Bureau National

 


Culture

Les éditions Sarcabane ont publié le premier roman français à destination d’un jeune public (à partir de 13 ans),  traitant de l’homoparentalité : « Frangine » , écrit par Marion Brunet.

L’APGL a travaillé en partenariat avec les éditeurs pour la publication de ce livre.

Un adolescent, Joachim, raconte, à travers sa propre histoire et ses déboires d'adolescent, l’histoire de sa famille : ses deux mères, lui-même et sa sœur, Pauline. Celle-ci est victime d’homophobie à l'école, en raison de sa situation familiale. C'est un roman moderne et malheureusement très actuel. Mais ce n'est pas un roman noir ni désespérant. C'est au contraire un beau roman, initiatique, à faire lire à vos enfants et à lire en famille. 

Frangine 
"Il faut que je vous dise... J'aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées.Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C'est à moi qu’il revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ?"

L'APGL vous propose de vous le livrer, chez vous, au prix de 15 € et vous offre les frais de port. Si vous êtes intéressé, merci d’envoyer un chèque à :
l’APGL 34, avenue du Dr Gley 75020 PARIS.



Actualité

Actualité