Suivez-nous facebooktwitterrss

Défenseur des droits de l'enfant : l'APGL appelle à l'impartialité et à la diversité

L’APGL (Association des parents et futurs Parents Gays et Lesbiens) a pris connaissance de la nomination de cinq des six membres du collège chargé des droits de l’enfant auprès de Marie Derain, défenseur des droits de l’enfant.

Défenseur des droits de l'enfant : l'APGL appelle à l'impartialité et à la diversité
Défenseur des droits de l'enfant : l'APGL appelle à l'impartialité et à la diversité

L’APGL (Association des parents et futurs Parents Gays et Lesbiens) a pris connaissance de la nomination de cinq des six membres du collège chargé des droits de l’enfant auprès de Marie Derain, défenseur des droits de l’enfant.

L’APGL s’étonne du mode de nomination des membres de ce collège – un système de nomination archaïque et partisan qui voit cinq des six membres nommés par le président de l’Assemblée Nationale, le président du Sénat et le président du Conseil économique, social et environnemental, tous trois issus du même parti politique.

L’APGL constate que les positions prises publiquement – dans un passé récent – par certains des cinq membres d’ores et déjà nommés au sein de ce collège sont en ligne avec la vision traditionnaliste et étriquée du couple et de la famille revendiquée et défendue ces derniers temps par l’UMP. Rappelons que l’UMP s’est opposée – le 14 Juin dernier – à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et a délivré – le 13 Juillet dernier – un rapport sur la famille qui proposait de favoriser les enfants issus des familles dites « traditionnelles » au détriment des enfants vivant au sein des familles monoparentales et homoparentales (voir à ce propos le Communiqué de Presse de l'APGL et sa lettre ouverte adressée à Mr Copé).

L’APGL rappelle que le défenseur des droits de l’enfant et son équipe se doivent d’intervenir de façon neutre et impartiale en faveur des enfants dont les droits ne sont pas respectés. L’APGL veille et veillera à ce que tous les enfants soient défendus dans cet esprit d’égalité par cette institution.

L’APGL demande à Mr Jean-Paul Delevoye – président du conseil économique, social et environnemental – qui doit nommer le dernier membre du collège chargé des droits de l’enfant, de choisir une personnalité qui connait et défendra les enfants dans la diversité de leurs situations familiales.

L’APGL tient à la disposition de Mr Delevoye les noms de personnes qui ont le talent, la détermination, l’envie et les compétences pour accomplir cette tâche

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.