Suivez-nous facebooktwitterrss

La famille, valeur refuge des peurs et des conservatismes de l'UMP

L’APGL (Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens) a pris connaissance du rapport du groupe de travail « Famille » animé par Mr Hervé MARITON et Mme Anne GROMMERCH, et constitué de 54 députés UMP.

La famille, valeur refuge des peurs et des conservatismes de l'UMP
La famille, valeur refuge des peurs et des conservatismes de l'UMP

L’APGL (Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens) a pris connaissance du rapport du groupe de travail « Famille » animé par Mr Hervé MARITON et Mme Anne GROMMERCH, et constitué de 54 députés UMP.

L’APGL dénonce les conclusions de ce rapport visiblement écrites avant même l’audition des associations et personnalités concernées.

Elle s’étonne de ne pas avoir été sollicitée par le groupe de travail en question qui semble ainsi se croire autorisé à parler au nom des familles homoparentales alors que visiblement il ne connait rien à ce sujet.

Elle s’insurge contre les propos du Pr Xavier Lacroix – professeur de théologie morale à la faculté de théologie de Lyon – qui amènent les auteurs de ce rapport à conclure « qu’avoir deux parents de sexe différent étant un bien élémentaire de l’enfant, il faut prioriser l’adoption par les couples (sous-entendu, de sexes différents) ou par les célibataires du cercle familial. ».

Elle s’indigne de lire que les auteurs de ce rapport entendent « fortement les revendications de certains groupes sociaux, et des réponses techniques adressées aux couples de même sexes qui vivent une relation stable et souhaitent protéger l’autre membre du couple nous paraissent tout à fait légitimes …».

Si l’APGL avait été auditionnée elle aurait pu expliquer aux auteurs que, dans le cadre de la famille, il s’agit surtout de protéger les enfants déjà nés ou à naitre, et vivant au sein des familles homoparentales.

Car nos familles existent d’ores et déjà et la vision passéiste d’un groupe de députés UMP pour qui la famille est « une valeur refuge » - mais de leurs peurs et de leur conservatisme - n’y changera rien.

Et c’est bien les enfants de ces familles que l'APGL entend défendre et protéger et que ces mêmes députés fragilisent et discriminent en leur refusant la reconnaissance, les droits et la protection dont bénéficient les autres enfants.

L’UMP laisse malheureusement une nouvelle fois la parole à sa frange la plus extrémiste et réactionnaire, celle qui divise les français, celle qui oppose le mariage au PACS, celle qui veut imposer ce qu’elle appelle ses « bonnes pratiques ». En bref, celle qui traite les français – dans leur ensemble – comme des femmes et des hommes incapables de faire un choix éclairé, et qu’il faudrait mettre sur la bonne voie.

Les français n'ont pas besoin de guides spirituels. Ils demandent aux députés de faire ce pour quoi ils sont élus : faire évoluer les lois conformément à l'évolution de la société.

L’APGL demande ici publiquement à Mr Copé de se prononcer sur les conclusions de ce rapport, afin que chacun sache si c'est cette représentation de la famille que l'UMP souhaite défendre l'an prochain, devant les français, lors des différentes échéances électorales où ils seront appelés à se prononcer.

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.