Suivez-nous facebooktwitterrss

Uruguay légalise le mariage pour tou.te.s

L'Uruguay est le 12ème pays dans le monde, et le 3ème pays en Amérique, à légaliser le mariage pour les couples de même sexe.

L'Uruguay ouvre le mariage à tous les couples
L'Uruguay ouvre le mariage à tous les couples

 L'Uruguay devient le 12ème pays dans le monde, le 2ème pays en Amérique latine et le 3ème pays en Amérique, à légaliser le mariage pour les couples de même sexe.

uruguay-vote-mariageLa Chambre des représentants uruguayenne a validé, mercredi 10 avril, l'ouverture du mariage pour les couples de même sexe. 71 des 92 député.e.s présent.e.s - de la coalition de gauche au pouvoir - ont voté en faveur du projet de loi.

L'Uruguay est le 12ème pays du monde et le deuxième pays d'Amérique latine à ouvrir le mariage aux couples de même sexe

Celui-ci était examiné en deuxième lecture après avoir été adoptée une première fois par la Chambre des représentants en décembre, à une très forte majorité (81 voix sur 88 présent.e.s), et validée par le Sénat, le 2 avril (31 voix contre 8). La loi entrera en vigeur après la signature par le Président, Jose Mujica, qui avait présenté le projet de loi lors de sa campagne. Les premiers couples pourraient se marier d'ici 90 jours. La loi autorisait jusqu'à présent l'union civile pour les couples de même sexe. La nouvelle loi ouvre également l'adoption conjointe pour les couples homosexuels.

Selon Amnesty international, cette loi a pu être adoptée "en grande partie grâce à la ténacité et au travail de campagne des organisations de la société civile, en particulier celles qui défendent les droits des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués (LGBTI), en Uruguay comme ailleurs dans le monde".

L'Uruguay est ainsi le deuxième pays d'Amérique latine, après l'Argentine (2010), et le troisième des Amériques, avec le Canada, à légaliser le mariage des couples de même sexe. Le mariage des couples de même sexe est également possible dans certains états du Brésil, du Méxique et des Etats-Unis.

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.