Suivez-nous facebooktwitterrss

Au second tour Dimanche 7 mai : un seul vote possible, Emmanuel Macron

Dimanche 7 mai aura le second tour de l’élection présidentielle qui opposera Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche !, à Marine Le Pen, la candidate du Front National. L’APGL appelle sans hésitation et sans ambiguïté, ses adhérent.e.s et l’ensemble de nos concitoyen.ne.s à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen.

Au second tour Dimanche 7 mai : un seul vote possible, Emmanuel Macron
Au second tour Dimanche 7 mai : un seul vote possible, Emmanuel Macron

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 05 mai 2017.

Au second tour Dimanche 7 mai : un seul vote possible, Emmanuel Macron

Dimanche 7 mai aura lieu le second tour de l’élection présidentielle qui opposera Emmanuel Macron, le candidat d’en Marche !, à Marine Le Pen, la candidate du Front National.

Tout oppose irrémédiablement ces deux candidatures, tant la personnalité des candidat.e.s et leurs soutiens respectifs que leurs projets pour la France et nos concitoyen.ne.s.

Marine Le Pen et ses rallié.e.s, dont Sens Commun, l’émanation politique de La Manif Pour Tous, Christine Boutin, la passionaria anti-PACS, Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, qui avait fait part à l’association des Parents et futurs Parents Gays et Lesbiens (APGL) de ses positions sur l’homoparentalité en répondant à son questionnaire [1], veulent anéantir l’égalité en droit obtenu au cours du quinquennat de François Hollande par les personnes LGBT et les familles homoparentales. L’engagement 87 de son programme est sans ambiguïté : « Face aux pressions d’autorités supranationales, maintenir l’interdiction de la GPA et réserver la PMA comme réponse médicale aux problèmes de stérilité. Créer une union civile (PACS amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira, sans effet rétroactif. ». Plus globalement le Front National défend un projet de société qui pose la préférence nationale, l’inégalité, la ségrégation et l’exclusion comme principes juridiques, avec pour corollaires le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie.

Emmanuel Macron quant à lui, est porteur d’un tout autre projet de société, respectueux de toutes les personnes quelles que soient leurs différences et de toutes les formes de familles, comme il l’a exposé à l’APGL en répondant à son questionnaire et par vidéo [1]. Il s’est engagé à respecter les droits acquis par les couples homosexuels et les familles LGBT, tels le mariage et l'adoption et propose des avancées significatives en droit pour les personnes LGBT et les familles homoparentales.

L’APGL appelle donc sans hésitation et sans ambiguïté, ses adhérent.e.s et l’ensemble de nos concitoyen.ne.s à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen.

 Par cette position, l’APGL ne donne pas un blanc-seing à Emmanuel Macron : comme sous toute mandature, elle sera vigilante pour défendre les droits acquis et faire valoir de nouveaux droits pour toutes les familles homoparentales.

 

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren
Co-présidents de l’APGL

[1] https://www.apgl.fr/article/item/543-election-presidentielle-2017-enjeux-pour-les-familles-homoparentales


Contact médias
06 16 66 56 91 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – www.apgl.fr

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.