Suivez-nous facebooktwitterrss

L’APGL à la Marche des fiertés

A la suite des élections législatives, le gouvernement du président Macron dispose désormais de toute latitude pour mettre en œuvre ses promesses électorales d’autoriser la PMA pour toutes les femmes (seules ou en couple, homo et hétéro), sans conditions et maintenant !

L’APGL à la Marche des fiertés
L’APGL à la Marche des fiertés

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 23 juin 2017.

L’APGL à la Marche des fiertés
la PMA pour toutes maintenant et sans conditions : en Marche ! mais pas que

 

A la suite des élections législatives, le gouvernement du président Macron dispose désormais de toute latitude pour mettre en œuvre sa promesse électorale d’autoriser la PMA pour toutes les femmes (seules ou en couple, homo et hétéro), sans conditions et maintenant !

L’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) soutient depuis de nombreuses années cette revendication et l’a soutenue de façon continue pendant le précédent quinquennat. L’APGL rappelle cependant que cette réforme n’est qu’une parmi de nombreuses autres qui seules pourront permettre de sécuriser l’ensemble des familles homoparentales quelque soit les modalités de conception des enfants et quelque soit le nombre de parents.

Comme indiqué au candidat Macron, l’APGL rappelle plus largement ses revendications portées depuis plus de 30 ans en faveur des familles homoparentales, et avant tout de leurs enfants :

1.    La présomption de parenté pour tous et toutes.


2.    La procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes.


3.    L’ouverture d’un débat sur une gestation pour autrui (GPA) réglementée et éthique pour tous et toutes.


4.    Une politique de don de gamètes plus volontariste en France pour le bénéfice de tous et toutes.


5.    La reconnaissance de la pluriparentalité et de la plurifiliation.


6.    L’amélioration des procédures d’adoption en France.


7.    L’égalité des droits sociaux pour tous les parents.

L’APGL souhaite que le président élu n’oublie pas les engagements du candidat Macron en matière de famille. Elle regrette ne pas pouvoir, en l’absence d’un ministère des familles dûment identifiable, trouver d’interlocuteur immédiat pour faire entendre ses revendications. Elle demande donc à être reçue rapidement par le Premier ministre pour éclaircir ces différentes questions et rappeler qu’elle invite le chef de l’Etat et son Gouvernement à prendre des mesures législatives, sur la base de toutes ses revendications, pour mieux tenir compte de la réalité des différentes familles [1].

L’APGL œuvre depuis plus de 30 ans, elle continuera de défendre, dans l’intérêt des familles LGBT et de leurs enfants, les droits déjà acquis et poursuivra ses luttes pour en obtenir de nouveaux pour toutes les familles homoparentales.

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren

Co-présidents de l’APGL

 [1] https://www.apgl.fr/article/item/530-l-apgl-interpelle-les-candidat-e-s-a-la-presidentielle-de-2017

Contact médias
06 16 66 56 91 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – www.apgl.fr

 

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.