Suivez-nous facebooktwitterrss

Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !

Une campagne de presse et d'affichage nauséabond stigmatise les familles homoparentales et les enfants élevés dans ce cadre. L'APGL exprime son indignation.

Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !
Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !

Une campagne de presse et d'affichage nauséabond stigmatise les familles homoparentales et les enfants élevés dans ce cadre. L'APGL exprime son indignation.


COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 10 octobre 2017.

Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !

Une campagne de presse et d'affichage lancée par le mouvement La Manif Pour Tous et par certaines associations familiales telles que les AFC- associations familiales catholiques, abordant les questions de procréation médicalement assistée et de gestation pour autrui avec notamment le slogan "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent", sous couvert de défendre les intérêts des enfants, stigmatise les familles homoparentales et en particulier les enfants nés dans ce cadre.

Cette campagne hiérarchise les familles en posant que les familles traditionnelles constituées du père et de la mère sont supérieures aux autres familles et plus particulièrement à l’homoparentalité et à la monoparentalité. L’APGL – Association des Parents et futurs parents Gay et Lesbiens – est à nouveau scandalisée par ces assimilations injurieuses qui sont la porte ouverte à des déferlantes haineuses à l’encontre des familles homoparentales.

Au-delà des slogans qui se veulent façon « « PUB », plus que ridicules utilisés par le mouvement de la MPT, c’est une fois de plus avec une véritable incitation à la haine et à la discrimination envers les familles homoparentales que cette organisation et ses sbires « catholiques » couvrent les rues de nos villes, lieux publics où les familles homoparentales et leurs enfants circulent tous les jours

L’APGL annonce qu’elle étudie tous les recours judiciaires que lui offre la loi contre toutes les associations portant ces messages et organisant ces campagnes, à raison notamment du caractère d’incitation à la haine et injurieux car elle ne peut tolérer qu’aujourd’hui de telles campagnes puissent être diffusées en toute impunité. Depuis trop longtemps des actes à caractère homophobes envers nos familles se sont multipliés. Le non-respect de nos enfants et de leurs parents doit être dénoncé et sanctionné.

L’APGL prend positivement acte de l’appel répété de madame la Secrétaire d’Etat Mme Schiappa au retrait de ces affiches, et invite le gouvernement, tout comme l’UNAF, dont sont membres les AFC, à prendre enfin des mesures pour faire cesser ces attaques à l’égard des familles homoparentales et de leurs enfants.

L’APGL œuvre depuis plus de 30 ans, elle continuera de défendre, dans l’intérêt des familles LGBT et de leurs enfants, les droits déjà acquis et poursuivra ses luttes pour en obtenir de nouveaux pour la reconnaissance, le respect et l’équilibre de toutes les familles homoparentales

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren

Co-présidents de l’APGL

Contact médias

061666561–Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.–www.apgl.fr

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.