Suivez-nous facebooktwitterrss

L’APGL aux côtés de la ville de Nantes et en soutien à l’association NOSIG

L’APGL invite les associations amies – qu’elles soient LGBT ou non, à prendre une part active, à ses côtés pour que telles décisions ne se reproduisent pas.

L’APGL aux côtés de la ville de Nantes et en soutien à l’association NOSIG
L’APGL aux côtés de la ville de Nantes et en soutien à l’association NOSIG

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 21 février 2018

L’APGL aux côtés de la ville de Nantes et en soutien à l’association NOSIG

L'APGL – Association des Parents et des futurs parents Gays et Lesbiens – a pris la décision, après consultation de ses instances de gouvernance et de sa commission juridique, d’intervenir volontairement à la procédure d’appel devant la cour administrative d'appel de Nantes, initiée par la Ville de Nantes, suite à la décision du Tribunal Administratif d’invalider une subvention votée par le Conseil Municipal au bénéfice du NOSIG, le Centre Gay et Lesbien de Nantes.

L’APGL rappelle le rôle essentiel des Centres Gays et Lesbiens (CGL) sur l’ensemble du territoire national notamment en permettant aux personnes LGBT de leur proximité, de connaitre leurs droits, faire remonter et partager leur expérience, et dénoncer toute discrimination ou acte de violence dont ces personnes seraient victimes. C’est exactement ce que le NOSIG a fait en permettant à l’APGL d’organiser un temps de partage et d’information sur la GPA (Gestation Pour Autrui) et en prenant position pour l’ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) à toutes les femmes.

Mais pour se faire, les CGL – comme le NOSIG, doivent être assurés de leur plus complète liberté d’action et d’expression, tout en étant soutenus ou aidés par des politiques actives et assumées de pouvoirs publics locaux, comme la ville de Nantes l’a fait avec l’octroi de la subvention incriminée.

Si la décision du Tribunal Administratif de Nantes devait être confirmée, cette liberté serait compromise non seulement à Nantes et également sur tout le territoire, non seulement pour les CGL mais pour toutes autres manifestations en soutien aux personnelles LGBT et aux familles homoparentales.

L’APGL invite les associations amies – qu’elles soient LGBT ou non, à prendre une part active, à ses côtés pour que telles décisions ne se reproduisent pas.

Pour sa part l’APGL continuera de défendre l’intérêt des familles LGBT et de leurs enfants, comme elle le fait depuis plus de 30 ans et elle poursuivra ses luttes pour l’ouverture de nouveaux droits, pour la reconnaissance, le respect et l’équilibre de toutes les familles homoparentales.

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren

Co-présidents de l’APGL

[1] https://www.apgl.fr/article/item/563-une-decision-de-justice-qui-met-en-danger-la-liberte-d-action


A propos de l'Association des parents et futurs parent gays et lesbiens APGL

Principale association homoparentale présente depuis 1986, l’APGL propose des activités d'information, de partage d'expériences et des services de professionnels pour les familles homoparentales, leurs enfants et les futurs homoparents. Elle œuvre pour la reconnaissance légale de toutes les familles homoparentales, en France et à l‘international et a pour objectif principal de faire cesser les discriminations à leur encontre.

Association (loi 1901) mixte, apolitique et a-confessionelle, ses activités sont assurées par le bénévolat de ses adhérent.e.s. Elle est présente dans toute la France avec ses antennes et a fondé le NELFA -collectif des associations homoparentales présentes en Europe. Reconnue d'intérêt général, elle est membre de l’UNAF et siège au HCFEA.

Contact médias
0616665691–Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.–www.apgl.fr

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.