Suivez-nous facebooktwitterrss

Pratiques discriminatoires heureusement condamnées

En pratique, et jusqu’à une période encore récente, quand une personne homosexuelle ne dissimulait pas ou ne parvenait pas à dissimuler son orientation sexuelle ou sa vie en couple avec une personne de même sexe, sa demande d’agrément était vouée à l’échec.

Pratiques discriminatoires heureusement condamnées
Pratiques discriminatoires heureusement condamnées

En pratique, et jusqu’à une période encore récente, quand une personne homosexuelle ne dissimulait pas ou ne parvenait pas à dissimuler son orientation sexuelle ou sa vie en couple avec une personne de même sexe, sa demande d’agrément était vouée à l’échec.

Nombre de gays et de lesbiennes candidats ont été dans l’obligation de mentir

Nombre de gays et de lesbiennes candidats ont été dans l’obligation de mentir, non sans crainte d’être découverts à tout moment et de subir une discrimination à caractère homophobe, pouvant ruiner leur espoir de parents en devenir.

Il a fallu le courage et la ténacité de quelques-unes victimes de ces pratiques discriminatoires, certaines aidées et accompagnées par l’APGL, pour que la France soit définitivement condamnée par une décision de la Cour Européenne des Droits de l’homme, dans un arrêt rendu dans l’affaire Emmanuelle B.

 

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.