Suivez-nous facebooktwitterrss

Témoignage : décès de la mère statutaire

Une mère sociale témoigne de sa situation suite au décès de sa femme, mère biologique et légale de leurs enfants. Un témoignage touchant qui montre que la non reconnaissance des parents sociaux peut entraîner de très grandes difficultés pour les familles et les enfants.

Témoignage : décès de la mère statutaire
Témoignage : décès de la mère statutaire

 

Une mère sociale témoigne de sa situation suite au décès de sa femme, mère biologique et légale de leurs deux enfants. Un témoignage touchant qui montre que la non reconnaissance des parents sociaux peut entraîner de très grandes difficultés pour les familles et les enfants.

Que dois je faire? Vais-je perdre mes enfants?

" Il y a quelques années j’ai rencontré LA personne idéale, une femme géniale et avec qui notre futur était tracé! Après quelques années nous avons décidées d’avoir un enfant! Un souhait longuement muri et réfléchi! Nous avons eu beaucoup de chance car cela a marché a la première insemination. Nous avons eu, pas un mais deux enfants! Faux jumeaux magnifiques!! La démarche des inséminations est pas évidente, et on se sent assez seule pour y arriver et prendre contact avec les cliniques. Nous avons choisi une petite clinique a Barcelone pour leur prix et prestations.

Un bonheur vous allez me dire.....mais a la naissance des enfants, nous avons découvert un cancer! Mon amie, qui vient de mettre au monde nos enfants est condamnée. Cancer très rare et seulement 6 mois a vivre..... vient alors les difficultés juridiques!! Payer un avocat qui revient très cher pour demander, en premier lieu, une demande d'autorité parentale.
Tout un dossier a faire, long et l’impression de perdre du temps!! 1 ans après mon amie, avec sa détermination d'acier, se battait toujours et toujours pas de nouvelle de l’avocate et du tribunal!
Nous avons enfin eu une date le 04 mai 2012 alors que notre demande remontait du mois d’octobre 2010!!

Entre temps on nous a dit de faire un testament pour nous assurer que les enfants seront avec moi par la suite!! Frais de notaire gigantesques.....
Mon amie est décédée le 3 mai, soit la veille de la représentation de la demande de délégation parentale.... Que faire? que dois je faire? vais perdre mes enfants?
Vite, ouverture du testament!!! Et que me dit on? 500 euros pour ouvrir une enveloppe qui ne sert a rien... Une démarche devant la justice. Il fallait simplement téléphoner au juge des mineurs et demander un rendez-vous, cela a pris 1 mois!

Mon amie est décédée le 3 mai, soit la veille de la représentation de la demande de délégation parentale....

Il faut pour ça, un conseil de famille, heureusement que ma belle-famille était conciliante! Le juge touché par ma situation accéléré le mouvement et me voilà TUTRICE LEGALE......non, non pas maman de mes enfants mais juste tutrice! Il faudrait faire un demande d’adoption simple. Encore et encore des complication pour que mes enfants soit les miens administrativement!
Une honte , une déception.

Me voilà tutrice légale, non pas maman de mes enfants mais juste tutrice!

Cela fait 4 mois qu'isabelle est décédée, et je me retrouve logée gratuitement dans une maison en construction sans chauffage.....car bien entendu entre tout ça je n’ai eu aucun aide pour les enfants, pas de crèche sauf à mes frais pas de nounou.... et pas les moyens!

Voici une histoire compliquée mais nous pouvons voir que tout peut tourner au cauchemar en très peu de temps, et si nous ne sommes pas "mère légitime" nous n’avons rien et pouvons perdre nos enfants."

Partager sur :

Soyez le premier à réagir

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.