Suivez-nous facebooktwitterrss

Coparentalité

De nombreuses familles homoparentales se constituent en coparentalité. Dans une coparentalité la vie conjugale est séparée de la vie parentale. 

Ces familles ressemblent à des familles recomposées avec la grande différence qu'elles ne sont pas la conséquence d'une rupture d'un couple mais d'un projet mûrement réfléchi en amont par toutes les personnes impliquées.

Les personnes concernées peuvent être en couple ou vivre seules. La famille est alors composée de deux, trois ou quatre parents, selon le nombre d'adultes impliqués dans le projet d'enfant. On parlera donc fréquemment de familles pluriparentales.

La loi française ne reconnait pas qu'un enfant puisse avoir plus de deux parents. Ainsi, seuls les parents biologiques seront reconnus légalement, l'autre ou les autres parents sont des "parent sociaux".

Si vous avez des questions sur la coparentalité, n'hésitez-pas à nous contacter

Les adhérent.e.s trouveront également d'avantage d'informations, et notamment la Charte de la coparentalité, dans l'espace intranet.

Coparentalité 3

A chaque famille en coparentalité correspond un mode de relations spécifique entre les adultes et vis à vis des enfants. Les projets de coparentalité sont réfléchis en amont et chaque famille décide comment organiser la vie autour des enfants.


Coparentalité 1

Comme pour tout projet de familles homoparentales, celles qui naissent en coparentalité sont le fruit de maturations, d’échanges et de construction. La rencontre des futurs parents (tous statuts confondus), est la clé de la réussite de ces projets, en raison notamment de la durée et de la nature intime des engagements que chacun prend vis-à-vis des autres.


Coparentalité

Dans les situations de coparentalité, il n'y a qu'une femme et un homme reconnus comme parents légaux. La famille est pourtant, le plus souvent, constituée de plus de deux parents. Les parents non reconnus par la loi sont appelés parents sociaux.