Suivez-nous facebooktwitterrss

Filiation

Filiation

Que ce soit par le mariage, par l’adoption ou par l’ouverture du droit de procréer grâce aux technique médicales de procréation, la société française a toujours accepté et soutenu le fait que les liens dits « biologiques » ne sont pas déterminants, ni exclusifs du lien de filiation.

Elle a toujours fondé la filiation sur une construction sociale et culturelle, mais elle l’a toujours réservée aux hétérosexuels.

La société française fonde la filiation sur une construction sociale et culturelle

Au nom de l’égalité de tous les citoyens, du respect de la vie privée, et de l’intérêt supérieur des enfants, l’APGL revendique les mêmes droits pour les couples et les parents homosexuels.

C'est la raison pour laquelle l'APGL demande une réforme globale du droit de la famille.

Si vous souhaitez plus d'information, cliquez ici.

Filiation

L'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe avec la loi "mariage pour tous" permet l'établissement de liens de filiation entre deux parents de même sexe et leur(s) enfant(s). Néanmoins, l'APGL demande une réforme globale du droit de la Famille!


Des grand-parents sociaux témoignent de leur relation avec l'une de leurs petites filles avec qui le lien de parenté n'est pas reconnu par la loi. Nous voyons dans ce témoignage que la non-reconnaissance des familles homoparentales n'a des conséquences négatives non pas uniquement pour les parents et les enfants mais également pour le reste de la "famille sociale".

Homoparentalités

Une mère sociale témoigne de sa situation suite au décès de sa femme, mère biologique et légale de leurs enfants. Un témoignage touchant qui montre que la non reconnaissance des parents sociaux peut entraîner de très grandes difficultés pour les familles et les enfants.