Suivez-nous facebooktwitterrss

Bienvenue à l'APGL

L'Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens
Politique

Après plus de trois années de procédures, L’APGL – Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens – a été reconnue cet été « organisme d’intérêt général à caractère familial » au sens des articles 200-1-b et 238 bis-1-a du Code Général des Impôts.


COMMUNIQUE DE PRESSE 

Paris, le 22 septembre 2017.

L’APGL (enfin) reconnue d’intérêt général !

Après plus de trois années de procédures, L’APGL – Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens – a été reconnue cet été « organisme d’intérêt général à caractère familial » au sens des articles 200-1-b et 238 bis-1-a du Code Général des Impôts.

Désormais l’ensemble des adhérent.e.s et généreux donateurs pourront avoir droit à réduction d’impôt de leur contribution.

L’APGL se félicite de cette avancée qui permet de reconnaitre une fois de plus la légitimité des familles homoparentales, à l’égal de toutes les familles.

L’APGL œuvre depuis plus de 30 ans, elle continuera de défendre, dans l’intérêt des familles LGBT et de leurs enfants, les droits déjà acquis et poursuivra ses luttes pour en obtenir de nouveaux et pour la reconnaissance, le respect et l’équilibre de toutes les familles homoparentales.

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren

Co-présidents de l’APGL

Contact médias

06166656 91–Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.%20">presse@apgl.frwww.apgl.fr

Politique

L'APGL a fêté ses 30 ans d'existence en 2016. La clôture d'une année entière de célébration s'est déroulée le samedi 28 janvier 2017, au théâtre du Renard à Paris.


Recherche

Les femmes et les hommes en couple avec une personne du même sexe organisent-ils leurs finances selon des principes différents de ceux des couples hétérosexuels ?
Comment l’argent est-il géré dans le couple : les couples de même sexe adoptent-ils une logique communautaire ou plus indépendante ? Mettent-ils en commun totalement ou partiellement leurs revenus ou conservent-ils des comptes totalement séparés ? S’engagent-ils dans des dépenses communes telles que l’achat du logement ou d’autres biens immobiliers ?
Observe-t-on des différences entre couples de femmes et couples d’hommes ?
C’est à ces questions que cet article tente de répondre en examinant d’abord le poids de la norme de mutualisation sur les pratiques conjugales, ensuite la manière dont la mise en commun peut être favorisée par le désir du couple de s’engager dans la durée et d’être visible.

Cette étude a été menée par Martine Gross de l'École des hautes études en sciences sociales – Centre d’études en sciences sociales des religions (CeSor) et Jérôme Courduriès Université Toulouse Jean Jaurès – Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires – Centre d'anthropologie sociale (LISST – CAS). De nombreux adhérents de l'APGL y ont contribué.

Consultez l'article en intégralité en téléchargeant le document grâce au lien présent ci-dessous.



Politique

L'APGL rappelle qu'elle ne donne pas un blanc-seing à Emmanuel Macron, s'il est élu. Comme sous toute mandature, elle sera vigilante, défendra les droits acquis et fera valoir de nouveaux droits pour toutes les familles homoparentales.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger la lettre d'Emmanuel Macron.


Actualité

Après plus de trois années de procédures, L’APGL – Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens – a été reconnue cet été « organisme d’intérêt général à caractère familial » au sens des articles 200-1-b et 238 bis-1-a du Code Général des Impôts.


COMMUNIQUE DE PRESSE 

Paris, le 22 septembre 2017.

L’APGL (enfin) reconnue d’intérêt général !

Après plus de trois années de procédures, L’APGL – Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens – a été reconnue cet été « organisme d’intérêt général à caractère familial » au sens des articles 200-1-b et 238 bis-1-a du Code Général des Impôts.

Désormais l’ensemble des adhérent.e.s et généreux donateurs pourront avoir droit à réduction d’impôt de leur contribution.

L’APGL se félicite de cette avancée qui permet de reconnaitre une fois de plus la légitimité des familles homoparentales, à l’égal de toutes les familles.

L’APGL œuvre depuis plus de 30 ans, elle continuera de défendre, dans l’intérêt des familles LGBT et de leurs enfants, les droits déjà acquis et poursuivra ses luttes pour en obtenir de nouveaux et pour la reconnaissance, le respect et l’équilibre de toutes les familles homoparentales.

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren

Co-présidents de l’APGL

Contact médias

06166656 91–presse@apgl.frwww.apgl.fr

L'APGL rappelle qu'elle ne donne pas un blanc-seing à Emmanuel Macron, s'il est élu. Comme sous toute mandature, elle sera vigilante, défendra les droits acquis et fera valoir de nouveaux droits pour toutes les familles homoparentales.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger la lettre d'Emmanuel Macron.

L'APGL a fêté ses 30 ans d'existence en 2016. La clôture d'une année entière de célébration s'est déroulée le samedi 28 janvier 2017, au théâtre du Renard à Paris.

Actualité